Audit & évaluation

Audit

L’audit aborde le fonctionnement des structures et donc des systèmes humains. Il analyse la manière dont sont pris en compte les acteurs, les pratiques professionnelles, les recommandations et les obligations légales. Il en va de même avec les démarches de prévention des risques psycho-sociaux. Dans cet exercice, la position basse du systémicien permet de développer une écoute active et de ne pas porter de jugement sur les pratiques.
Considérant qu’il ne détient pas le savoir, le systémicien adopte une posture d’accompagnant pour orienter les ressources que la structure possède déjà vers un projet d’amélioration continue. Il considère que l’autre (individu ou structure) est compétent et qu’il a simplement besoin d’un éclairage sur la situation pour se mettre en mouvement.
En cela, les auditeurs d’Elantiel interviennent tant sur des audits de prévention, d’organisation ou de contrôle.

Agrés par la Haute Autorité de Santé (anciennement ANESM) pour conduire les évaluations externes des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS), les auditeurs d’Elantiel posent un regard systémique sur les pratiques de l’établissement et conduisent les professionnels à se saisir de cette obligation légale* pour trouver leurs propres voix d’amélioration.
Ce dispositif vise à installer au cœur des préoccupations journalières, des pratiques et de l’organisation, et ce, dans tous les des établissements et services visés à l’article L.312-1 du code de l’Action sociale et des familles (CASF), l’amélioration continue de la qualité de la prestation. Elle porte notamment sur le respect des droits des usagers, la prévention de la maltraitance et la mise en œuvre d’une culture de la bientraitance. Cette dernière prend corps dans une prestation personnalisée où la prise en compte des besoins et les attentes de l’usager et de son entourage font d’eux de véritables coacteurs de leur prise en charge.

En savoir plus sur les Evaluation externe des SAD

* La loi du 2 janvier 2002 instaure l’obligation pour les ESSMS de procéder tous les 5 ans à une évaluation interne de leur activité et tous les 7 ans à une évaluation externe par un organisme dûment habilité par Haute Autorité de Santé

Evaluation externe des ESSMS