Evaluation externe des SAD

Les SAD, Service d’Aide à Domicile, ont l’obligation de se faire évaluer par un organisme externe tous les 7 ans. Les évaluations externes sont régies par la loi 2002-2, dont les principes directeurs sont :

  • de garantir les droits des usagers et promouvoir l'innovation sociale et médico-sociale
  • d'instaurer des procédures de pilotage du dispositif rigoureuses et plus transparentes en rénovant le lien entre la planification, la programmation, l'allocation de ressources, l'évaluation et la coordination

Depuis 2012, Elantiel est habilité par la Haute Autorité de Santé (HAS), anciennement par l’ANESM, à mener des évaluations externes, notamment dans les SAD.

Différent de l’audit qui évalue les pratiques au regard des obligations, la démarche d’évaluation contribue à construire des axes de progrès et à engager une démarche continue d’amélioration.

S’appuyant sur leur connaissance de l’approche interactionnelle systémique, les évaluateurs d’Elantiel adoptent une position basse qui leur permet de développer une écoute active et de ne pas porter de jugement sur les pratiques. L’évaluation externe participe alors à promouvoir la bientraitance et à assurer les familles de la qualité des prestations et du professionnalisme du personnel d’aide à domicile et des auxiliaires de vie.

Nos évaluations rentrent dans le cadre du décret n° 2016-502 du 22 avril 2016 relatif au cahier des charges national des services d'aide et d'accompagnement à domicile, indispensables au renouvellement des autorisations accordées par les autorités de tutelles.

Elantiel évalue également d’autres types d’établissements tels que des MECS, des ITEP, des MAS, des foyers d’hébergement, des foyers d’accueil , médicalisés ou non, des foyers de vie, des SAVS, des ESAT, des SSIAD, des MAPA, des EHPAD, des IME, des SESSAD, etc.

Vous souhaitez en savoir plus ?